35- De San Pedro (Chili) à Uyuni (Bolivie)

by Dom et Doud

De San Pedro au Chili, nous irons jusqu’à Uyuni en Bolivie, en 3 jours d’expédition en 4×4 avec une fine équipe de voyageurs comme nous (2 voitures de 6 personnes) et 2 supers chauffeurs.

« Bye bye » Chili, « Bonjour » Bolivie; passage de la douane 2h de file…

Ce grand désert offre peut être les paysages les plus beaux d’Amérique du Sud, que ce soient les lagunes multicolores ou le désert de sel d´Uyuni.
Cette région inhospitalière n’offre que des conditions de vie rustique : beaucoup de poussière, eau rare, nuits fraîches en altitude (on ressort les sacs de couchage et on se couvre un maximum)…(les merveilles de la Nature se méritent!)

On rencontre les véritables propriétaires de la région : les flamants roses qui ont les pattes trempées dans l’eau glacée…

Au programme le 1er jour : Laguna Blanca, la somptueuse Laguna Verde, Rochers de Dali, puis bains à 4500m d’altitude avec des sources chaudes à 30 degrés et les geysers à 4900m.

Aux moindres efforts nous étions essouffler, sans parler des maux de tête… On continue de boire du « mate de coca » et de manger du chocolat pour soulager le mal d’altitude.

Nous avons passé la nuit dans un refuge rudimentaire (sans eau courante donc pas de douche) au beau milieu du désert à 4700m d’altitude à proximité de la Laguna Colorada, territoire des flamants roses et des lamas. L’atmosphère est chaleureuse et la soupe est bienvenue!

Au programme de la 2e journée, l’arbre de pierre, la route des bijoux ponctuée de 5 somptueuses lagunes multicolores : bleue, grise (présence de sulfure), rouge (pas de flamants roses à cause de l’arsenic), verte, orange. Puis le volcan Ollagüe (5863m) toujours en activité. Et le cimetière de trains, juste à côté des enfants avec leur mère remuent les détritus….

Le soir, on découvre la ville de Uyuni avec ses rues remplient de monde (jour de marché), ça fait un choc après avoir passé 2 jours complets dans le « no man’s land ». Nous passons une toute petite nuit, pour profiter du coucher de lune et du levé du soleil sur le Salar d’Uyuni.

Le 3ème jour, nous terminons par le fabuleux Salar d’Uyuni, du sel à perte de vue.

La légende du Salar; « Un jour, on enleva à la princesse Tunupa son bébé. Elle était inconsolable, et ses larmes formèrent un lac salé. Ses seins devinrent trop lourds de lait et douloureux; pour calmer sa douleur, elle les vida dans le lac qui devint tout blanc. Plus tard, elle se transforma en volcan pour exprimer sa colère ».

Off