34- San Pedro de Atacama, Chili

by Dom et Doud

San Perdo est un petit village à 2400m d’altitude, pommé au milieu du désert d’atacama, l’un des plus aride du monde. Ici, la poussière est omniprésente, l’eau est très rare et précieuse.

La route en bus de Valparaiso a duré 25h avec une seule pause de 20 min, les toilettes refoulaient! Les trajets en bus au Vietnam était plus agréable!

On reste 3 jours à San pedro, le temps pour nous de visiter le village, de se balader dans « la vallée de la lune », d’organiser notre passage de la frontière Bolivienne…

Pour s’habituer à l’altitude, on nous recommande de manger du chocolat, on ne dit pas « non »! Les feuilles de coca sont elles aussi recommandées, mais c’est beaucoup moins bon…

 

plus d’infos sur le village de San Pedro en cliquant sur ce lien; http://fr.wikipedia.org/wiki/San_Pedro_de_Atacama

Off

33- Valparaiso, Chili

by Dom et Doud

Après 2 heures de Bus de Santiago, nous rejoignons la petite ville côtière de Valparaiso.

On ressent tout de suite que nous ne sommes plus dans une capitale. Les habitants ont moins l’habitude de voir des européens et surtout des grands blonds comme nous. Ici, tout le monde nous regarde avec insistance. L’insécurité est très présente dans cette ville, sans être parano, on fait gaffe.

Nous trouvons une petite chambre dans une auberge « la bicyclette » tenue par un toulousain. Les français sont partout!! Ils nous donnent plein de bons plans…

La ville est trop mignonne. Il y a des chiens et des chats partout, attention aux trottoirs minés!

Plus d’info sur la ville en cliquant sur ce lien; http://fr.wikipedia.org/wiki/Valpara%C3%ADso

Off

32- Santiago, Chili

by Dom et Doud

On avoue! On a le « cafard » d’avoir quitté les parents d’Edouard. De nouveau à 2, on atterri à Santiago avec 1h30 de retard. De l’aéroport, on négocie les prix d’un taxi pour nous rendre jusqu’à notre auberge.

On a droit à un sympathique et utile cours d’espagnol par le taxi-man. Pas évident de se mettre à l’espagnol après avoir parler pendant 5 mois en anglais, son petit cours est le bienvenu!

Les bonnes vieilles habitudes reviennent vite. Et on essaie de se faire comprendre en baragouinant.

Nous visitons donc la ville de Santiago. On adore! Malgré une mésaventure avec un pickpocket qui était entrain de faire les poches d’Edouard dans le métro, heureusement il a réussi à l’arrêter à temps!

Nous prenons ensuite un bus en direction de Valparaiso.

Plus d’infos sur le Chili en cliquant sur ce lien; http://fr.wikipedia.org/wiki/Chili

Plus d’infos sur la ville de Santiago en cliquant sur ce lien; http://fr.wikipedia.org/wiki/Santiago_du_Chili

Off